La couleur dans les dessins d’enfants

Dessiner est la grande liberté de l’enfant. Il expérimente par le tracé. Il libère par la gestuelle. Il traduit ce qu’il ressent. Peu importe l’esthétique du personnage, de l’arbre ou de la maison. Peu importe la ressemblance avec le réel. Ses critères ne sont pas ceux de l’adulte.

Bien sûr, à chaque âge le rapport au dessin est fort différent. Mais globalement, laissons l’enfant dessiner comme il le ressent. Il a besoin de cette plage de liberté et même de cette « libération » éventuelle.  Le dessin exprime ce que l’enfant ne peut pas verbaliser. Désirs, craintes, inquiétudes transparaissent dans le dessin. D’où l’importance de suivre le cheminement intérieur de l’enfant à travers ses dessins. Cela permet de mieux l’accompagner dans son évolution.

Dans l’interprétation, chaque élément est important, la fleur, le bonhomme, les fenêtres de la maison…et bien entendu les couleurs !

F7acrayondessin de Lucie – 7 ans

Chaque couleur possède sa signification. Pas question d’improviser en analysant les couleurs sans tenir compte de l’ensemble du dessin! Mais dans un premier temps, vous pouvez remarquer aisément les tonalités préférées de l’enfant. N’oubliez pas de rassembler plusieurs dessins pour vérifier cette constante !

Couleurs chaudes et couleurs froides

Ainsi certains dessins ont une dominante de couleurs froides (bleu, vert, gris) alors que d’autres sont éclairés de couleurs chaudes (rouge, jaune, orange, rose, marron).

 Le rouge, choix typique des tempéraments actifs et dynamiques, traduit l’énergie, la virilité, les pulsions, parfois la colère. Souvenez-vous, on dit « voir rouge » et ce n’est pas pour rien ! Le rouge fait même monter la tension ! Etonnant n’est-ce pas ? C’est vérifié en laboratoire. Il se trouve qu’une dominante de couleurs chaudes révèle un tempérament extraverti ou même remuant si c’est excessif.

A l’inverse, si l’enfant choisit les couleurs froides, cela correspond à un tempérament introverti. L’enfant possède une richesse intérieure, sa sensibilité s’exprime sans doute sur un mode plus nuancé. A l’extrême si l’ensemble des dessins le confirment, il peut y avoir de la timidité. On n’est pas obligé de lui proposer des cours de théâtre pour s’exprimer, mais pourquoi pas ! Le monde des contes et de la musique peut lui réussir. Lui octroyer encore plus d’écoute, l’aider à s’exprimer peut amorcer plus de confiance en lui.

F9 et demie palais dessin d’Irénée – 9ans

Lorsqu’on a des couleurs chaudes et froides comme dans le dessin d’Irénée 9 ans, il y a un bon équilibre entre la vie intérieure, la réflexion et la capacité à participer activement à la vie extérieure. Ici, cependant le tracé du château qui est superbe esthétiquement, a un petit côté rigide.  La porte est bien gardée. N’entre pas qui veut, dans le monde d’Irénée : apparemment elle a son mot à dire !  Voilà une personnalité bien affirmée !

Sylvie Chermet-Carroy

Cours et consultations

Site Interprétation des dessins d’enfants

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s