François Bayrou, une écriture fabriquée de A à Z ?

BAYROU François

Les périodes électorales nous offrent des discours et des projets qui peuvent faire évoluer la société.

Et les écritures alors ? Que nous disent-elles ? Quelquefois le graphisme cadre bien avec la personnalité, avec la façon de nous présenter les choses. Tant mieux ! Dans certains cas, la face cachée du personnage pourrait assombrir son prestige.

Dans tous les cas, l’image est, comme on le sait, tellement importante en politique ! Vous avez remarqué que les politiciens nous mettent souvent un petit mot écrit à la main pour dire qu’ils comptent sur nous et qu’ils aiment la France ?

 Ecrire à la main, cela fait « plus vrai » et dans ce monde tellement informatisé, un peu d’humanité cela fait du bien.

Regardons ce texte écrit en principe par François Bayrou.

Bayrou écriture informatique

 Franchement, vous ne trouvez pas que cette écriture est superbe ? Agréable à lire, bien régulière.

Bayrou signature

La signature m’intéresse davantage. Elle est plus libre dans son mouvement, avec  alternance de formes bien nettes et d’autres plus pâteuse. La signature vit. Elle est comme l’homme dynamique, en mouvement vers le futur car légèrement inclinée à droite et montante. Ses formes sont précises et souples, à l’image d’une forme de pensée claire et réceptive. Les majuscules sont fermes mais simples ce qui dénote une personnalité affirmée qui assume sa simplicité, une proximité humaine. On remarque que le F de François est plus large que le B de Bayrou ce qui révèle l’importance de l’enfance, de l’attache à l’histoire familiale tout en étant avide d’aller de l’avant (le petit crochet du « y » est très incisif et tourné vers la droite). Une personnalité riche en somme !

Tiens quelle drôle d’idée avec ces graphologues ! Ils ont toute une belle page et ils se précipitent sur quoi ? Sur une petite signature !

Eh bien voilà, c’est que ce texte est trop beau pour être vrai ! Il est artificiel ! Comment cela allez vous dire ! On voit bien que c’est manuscrit ! Pour sûr.

Mais regardez de plus près : tous les « o » sont exactement pareils, un peu ouvert en haut à gauche. Tous les « f » sont tracés avec la même barre oblique au millimètre près. Tous les « i » sont minuscules, bien nets avec le  point exactement à la même distance. Vous y arrivez vous, à faire tous vos « o » et vos « f » exactement à  l’identique ? Impossible, même si on s’applique. Et la marge de droite impeccable, tirée au cordeau. Essayez un peu, vous allez voir !

Conclusion : cette écriture est reproduite informatiquement. Comment la réaliser ? On prend dans votre texte un seul exemplaire de chaque lettre, et le tour est joué. Vous pouvez taper sur votre clavier et on pourra croire (sauf les graphologues et sauf vous maintenant) que tout a été écrit à la main.

Que conclure pour François BAYROU ? Est-ce une ruse, un stratagème pour tromper son monde ?

La signature fait dire que NON, c’est sans doute plutôt par désir d’harmonie. Rien dans la signature ne nous entraine sur une autre piste. Ouf, il s’en sort bien ! Parce que parfois avec la graphologie, ça craint.

Sylvie Chermet-Carroy,

Graphologue, cours, consultations,

Auteure de « Interpréter les chiffres et les lettres dans l’écriture » Editions Exergue »  avril 2014.

Site de graphologie

Publicités

2 réflexions au sujet de « François Bayrou, une écriture fabriquée de A à Z ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s