La spirale


à dessiner, à observer et même à vivre intérieurement.

Pourquoi la spirale? Qu’a-telle donc de particulier?
Elle est présente dans les sculptures de la préhistoire, dans le règne végétal avec les vrilles de la vigne, dans l’abstraction mathématique avec la spirale logarithmique (sur laquelle je ne m’étendrai pas, c’est promis).

ESCARGOT coquille

Le mouvement spiralé est présent (ouf c’est plus facile à voir) dans la coquille des escargots, mais aussi dans le mouvement des galaxies.

Galaxie du tourbillon

Galaxie duTourbillon

Energie, mouvement, elle anime notre langage. Ne dit-on pas « être emporté dans une spirale », parfois infernale d’ailleurs! Et pour cause puisqu’elle débute par un point et dans un mouvement tournant elle va …. à l’infini. On risque de ne jamais l’arrêter (j’ose à peine penser à la spirale inflationniste dont parlent les économistes) Nous y voilà! La spirale dans sa symbolique, nous entraîne. Bref, elle est partout, au cœur de la vie.

Les enfants la dessinent spontanément dès l’âge de trois ans. Et chez l’adulte, ça dépend! Elle apparaît dans des tableaux de peintres, dans des fresques. Elle n’est pas que décorative loin de là.

TRISKEL

Triskel celtique

Différentes traditions
Symbole puissant dans la tradition celtique, les triskels tracent trois spirales agencées autour d’un axe. Dans la métaphysique celtique, il s’agit des énergies en œuvre dans l’univers. Le déroulement et l’enroulement à partir d’un centre sont à l’image du monde en mouvement illimité.
Chez les Dogons, on lui associe le principe même de l’existence. C’est la vibration créatrice de l’univers. Dans de multiples civilisations, associée aux mythes de fécondité au déroulement inexorable de la vie, la spirale représente le voyage qu’accomplit l’âme du défunt après la mort, vers sa destination finale.
Sur les frises de vases anciens et de mosaïques notamment dans l’art Crétois, on remarque le mouvement en double spirale, enroulement et déroulement, double polarité qui représente le lien avec l’au-delà, la continuité entre les deux mondes. Ces formes prenant une signification magique tout en étant décoratives.

Si vous dessinez
Les agendas, les brouillons, les prises de notes sont souvent agrémentés de dessins faits à la va-vite. Cercles, carrés, croix ont leur signification. La spirale tracée seule, n’est pas extrêmement fréquente dans les griffonnages. Elle coexiste la plupart du temps avec des figures plus complexes à moins qu’elle ne réponde à un but purement artistique. Elle apporte une dynamique et met de la vie dans un graphisme très simple. La façon dont elle est tracée exprime un désir d’expansion, une volonté de réalisation personnelle.

Ainsi lorsque l’envie vous prend de dessiner une spirale, cela veut dire que vous avez conscience de votre individualité (représentée par le point), que vous voulez prendre davantage votre expansion dans la vie, manifesté par l’élargissement circulaire et incessant. C’est la marque d’une énergie dynamique qui demande à s’exprimer de façon créatrice. Cela peut être physique ou abstrait.

spirale008

Au-delà de cette forme, existent d’autres questions qui préoccupent le dessinateur: l’élan vital qui l’incite à créer, à s’affirmer, à se sentir exister.

Sylvie Chermet-Carroy
Graphologue

Mon site
Pour en savoir plus ; « Ce que révèlent vos gribouillis » Editions Le Courrier du Livre

Gribouillis

Publicités

Une réflexion au sujet de « La spirale »

  1. Ping : ZERO, tout ou rien | Autour de la graphologie et du dessin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s